Avis partagé cette année sur l’édition 2016 de Mix-IT.

La répartition habituelle entre méthodologie, technos Front, technos Back et outils m’a paru moins évidente cette année. Donc en voyant le planning quelques jours avant, je n’ai pas pu m’empêcher d’être un peu déçu. Il m’est même arrivé de faire un choix de conférence plus par élimination que par envie.

Heureusement cette sensation n’est pas restée longtemps, effacée par des conférences et des ateliers qui te font oublier tes tracas quotidiens et qui te donnent le sourire.

IMG_20160422_083906

Mix-IT, incontournable évènement Tech à Lyon

Mix-IT a ce pouvoir : Proposer des conf qui te touchent et qui t’animent, et ce même si tu ne le sais pas au moment où tu fais ton choix. C’est d’ailleurs peut-être pour ça que cette année les organisateurs ont proposé une conf “random”. Et bien c’était une bonne idée !!

Le principe est d’avoir le nom d’une salle écrit sur ton billet d’entrée, et de se rendre dans cette salle pendant le créneau “random”. Tout le monde n’avait pas la même salle bien sûr. Tu es donc affecté à une salle pour assister à une conf que tu n’as même pas choisie. Mais pourquoi être aussi méchant ? 🙂 Et bien c’est comme ça que tu te retrouves à écouter un sujet qui te passionne déjà, ou au contraire, et c’est plutôt le but, à découvrir une méthode, un outil, ou un retour d’expérience que tu n’aurais pas choisi d’emblée, mais qui ne te laisse pas indifférent, voire qui te donne envie de faire pareil.

Qui ne s’est pas trompé en pensant qu’une conf va être géniale d’après sa description ? Et qui n’est jamais tombé sur une conf excellente alors que le descriptif n’emballait personne ? Pas moi en tout cas ! Chaque année j’ai ma conf “loose” et ma conf “success” qui m’attendent 🙂 C’est le jeu…  Et c’est donc l’utilité du créneau “random”.

Quelques sessions sympas !

Petit tour des meilleurs confs auxquelles Press’ Innov a assisté …

L’équipe au cœur du recrutement

Comme recruter n’est pas une tâche facile (pour le recruteur et le recruté), évitons de le faire seule ! C’est à partir à partir de ce principe et à l’aide d’une équipe auto-organisée que ce speacker, Manuel VACELET, utilise une technique plutôt originale.

Entretien culturel

Entretien où le candidat s’auto-évalue devant une équipe et sur une échelle à 2 axes : “J’ai envie” et “Je suis compétent”. Pour cela, il doit s’attribuer une note sur chacun des aspects que l’équipe aura retenu avant l’entretien (JS, Java, Docker, Agile, XP, Discipline, …).

Cela est suivi d’échanges entre tous pour confirmer / modifier l’évaluation.

Vote à pouce levé

Permet d’ouvrir la discussion ou de couper court au débat.

Entretien technique

Si le candidat passe l’étape précédente, il reçoit un exercice technique à faire chez lui : Conditions optimales pour un contexte le plus proche possible de la réalité du travail (Accès internet, moins de pression que dans un endroit inconnue, un délai raisonnable pour rendre le travail).

Cela finit par une relecture de code en live pour expliquer son travail.

Session pleine de bonnes idées. Le seul problème notable à cette technique de recrutement, c’est le temps passé (une équipe au lieu d’une personne). Mais, apparemment, on ne peut pas se tromper sur le candidat, comme lui ne peut pas se tromper 🙂

Les slides : http://fr.slideshare.net/manuelvacelet/recrutement-et-si-vous-laissiez-lquipe-faire

La délicate agilité du mammouth

Bon moment passé avec Gregory ESTRADE qui nous parle d’agilité et … d’animaux. Pas vraiment “d’idée pour tout de suite”, mais des phrases pleines de sens :

  • Les développeurs doivent voir les utilisateurs finaux,
  • Ils doivent écouter leurs problèmes et non (que) leurs demandes,
  • Préférer proposer de meilleures solutions, plutôt que des améliorations de solutions.

Les slides : http://torlus.github.io/mixit16/

Communication Non Violente

La Communication Non Violente est une pratique de communication connue, mais qu’il est toujours intéressant de rappeler.

En résumé, elle consiste à proposer une méthode pour faire passer des messages sans jugement, sans sentiment et de façon factuelle et diplomate.

Pour cela, votre message doit passer par ces 4 étapes (source Wikipedia) :

  1. Observation (O) : décrire la situation en termes d’observation partageable ;
  2. Sentiment et attitudes (S) : exprimer les sentiments et attitudes suscités dans cette situation
  3. Besoin (B) : clarifier le(s) besoin(s) ,
  4. Demande (D) : faire une demande respectant les critères suivants : réalisable, concrète, précise et formulée positivement. Si cela est possible, que l’action soit faisable dans l’instant présent. Le fait que la demande soit accompagnée d’une formulation des besoins la rend négociable.

Essayer de l’appliquer, vous verrez que vous serez fier de votre message, et surpris par son efficacité.

Animer une rétrospective productive

Animée par Maxime BONNET, la conférence avait pour sujet le déroulement d’une rétrospective SCRUM et la mise en place de bonnes pratiques afin de la rendre intéressante, ludique et surtout performante dans un soucis d’amélioration continue du projet.

Il faut pour cela faire attention à :

– Que chaque participant se sente de parler librement,

– Utiliser un icebreaker en début de réunion afin de détendre l’atmosphère,

– Trouver un jeu ludique et parlant pour tous afin de récolter un max d’idées pertinentes,

– Varier les jeux pour augmenter les bénéfices de la réunion,

– Trouver les actions adéquates répondant aux idées énumérées,

– Conclure sur un ROTI afin d’améliorer les prochaines rétrospectives.

Très bonne conférence qui a permis de connaître de nouveaux jeux qui vont être testés au plus vite 🙂

Si vous souhaitez en savoir d’avantage consultez de ce pas l’article sur les bonnes pratiques d’une rétrospective par Alexandre Goislard.

Kotlin

Hadi HARIRI, développeur de chez JetBrains, nous a initié à Kotlin au travers d’une courte présentation et une session de live-coding. La présentation fut intéressante mais des fonctionnalités clefs ne furent pas développées (en particulier la cohabitation Java + Kotlin), et les comparaisons Java VS Kotlin n’étaient pas forcément convaincantes.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à lire l’article dédié à Kotlin écrit par Jonathan Lermitage.

La programmation réactive : RxJava, Spring

Une première session traitant de la programmation réactive nous a donné les clefs pour comprendre quelles sont les motivations pour migrer sur une plateforme réactive, et dans quels cas il ne faut pas sauter le pas. Cette présentation a été animée par Tomasz NURKIEWICZ, développeur grandement impliqué dans l’intégration de Rx dans Spring Framework.

Une seconde session, du live-coding cette fois, nous a initié à la programmation réactive. Les exemples étaient très proches de ce qu’on apprend quand on débute avec Scala et Akka.

Crash Fast & Furious

La présentation portait sur la surveillance (monitoring), l’analyse et la correction des bugs dans les applications Android, animée par Pierre-yves RICAU, développeur chez Square (San Francisco, États-Unis).Plus de 50% des utilisateurs suppriment l’application si elle n’est pas stable.Les bonnes pratiques pour un débogage efficace :

– Prévoir les crash logs et débogage avec des outils comme bugsnag et leakcanary,

– Corriger les bugs le plus rapidement possible,

– Essayer de stocker l’état d’UI de l’application dans les logs,

– Essayer de reproduire les bugs avec les logs disponibles, sinon demander aux utilisateurs pour plus de détails (l’état d’application, les actions – user case/story, type de appareil et la version de OS)

Les exemples du code et les techniques :

– Comment injecter des fonctions de débogage,

– Remplacer la fenêtre de “crash” avec une popup personnalisée,

– Utiliser la programmation défensive et offensive.

La présentation était très intéressante 🙂

Les slides : http://www.slideshare.net/pyricau/crash-fast-furious-61290968

Go, from Zero to Hero

L’introduction rapide au langage Go et son histoire, animée par Peter BOURGON, développeur chez Weaveworks. Langage serveur (backend), Go a une forte équipe d’ingénieurs et de membres qui contribuent en Open Source.

Il est facile à maintenir, le présentateur a montré des exemples de code “production ready” contenant seulement quelques lignes. Live coding de microservices !

Quelques organisations utilisant Go : Docker, Dropbox, BBC, CoreOS, CloudFlare, …

Angular 2: un framework pour les gouverner tous

Olivier COMBE, développeur chez Holimetrix, a présenté les nouvelles fonctionnalités et les avantages qui viennent avec Angular 2. De manière générale, le framework est beaucoup plus efficace que sa première version, moins compliqué et très bien intégré avec les technologies modernes comme JavaScript ES6, Web Components et Multi-plateformes.

Il y a une possibilité de migrer le code de Angular 1 vers Angular 2 de façon plus ou moins automatique, avec l’aide d’outils tels que ngForward et ngUpgrade.

La session a été bien préparée avec un bon niveau de connaissances du sujet. C’était intéressant de voir la nouvelle structure du code avec des exemples.

Les slides : http://slides.com/ocombe/mixit2016#/

Xanpan

Xanpan est un mix entre la méthodologie XP et Kanban, créé par Allan KELLY. Le but de la présentation était de présenter cette méthodologie et surtout de ne pas hésiter à créer sa propre méthode.   D’une manière générale, il n’y a pas qu’une seule façon de concevoir l’agilité et celle ci dépend surtout de l’équipe. Celle-ci est le point central de la méthode Xanpan. Plus elle reste stable et homogène, plus il est facile de se servir du passif afin d’estimer les tâches à venir. Plus l’équipe travail et progresse ensemble, plus les estimations sont justes et plus l’équipe est performante. Par ailleurs, il faut essayer de maintenir un flux constant de travail pour l’équipe avec des itérations courtes et très routinières. Bien sûr, il ne faut pas non plus oublier la qualité qui est aussi un des axes fondamentaux de la méthode.     Présentation et présentateur intéressants.   Les slides : http://www.allankelly.net/static/presentations/XanpanMixIT2016.pdf Article de l’auteur sur le sujet : https://dzone.com/articles/xanpan

Merci aux organisateurs

Voilà notre retour sur cet évènement annuel. On repart satisfait. Place au ROTI interne … 5/5 ! 🙂

Découvrez nos préstations en régie ou au forfait

Audit, conseil, AMOA, AMOE, bases de données XML, solutions éditoriales, sites Responsive Web Design, ...

Nous consulter !
Découvrir !

Archives

Étiquettes

Mots clés