Une rétrospective se compose de deux grandes parties : Récolte des avis de chacun sur le déroulement du projet et décision d’actions à mettre en place pour chacun. Toutefois, avant toute chose, une rétrospective doit se dérouler au sein d’une “zone” de confiance.

Pour cela, il faut s’assurer que chaque membre participant à la réunion se sente totalement à l’aise et libre de parler de sujets qui peuvent paraître délicats. Pour cela, il est préférable d’exclure la hiérarchie de ce moment clé du projet, afin que les participants ne subissent pas de pression les empêchant de s’exprimer librement.

Une fois que cela est fait, un icebreaker est très apprécié afin de détendre l’atmosphère. En effet, ce court jeu (de nombreux jeux de ce type sont disponibles sur la toile) permet d’oublier les soucis liés au projet ou autre et ainsi être tout à fait prêt à collaborer, en équipe, à la réunion. Qui n’a jamais été confronté à la problématique de la panne sèche d’idée car on était trop préoccupé par d’autres sujets extérieurs?

L’étape suivante, et certainement la plus divertissante, est la récolte d’informations concernant le déroulement du projet sous la forme d’un jeu.

Il en existe de nombreux, dont voici quelques exemples :

-Etoile de mer

- 4L (like, learn, long for, lacked)

- Swot

- Speedboat

- Lego play (jeu accès plus sur l’émotion)

- 6 chapeaux de bono

Le plus classique est bien sûr celui utilisant des Post-it afin d’énumérer les points positifs, à améliorer.

Vous pouvez aussi partir sur un jeu existant et le personnaliser afin d’augmenter la bonne humeur collective et donc l’implication.

etoile-3 coach-agile-retro-scrum-chapeaux-720x502 Retro-Star-Wars

 

Il est possible de synthétiser les Post-it en les regroupant par famille, si beaucoup sont proches, et leur donner un ordre de priorité. Le classement permet de s’assurer que les points les plus importants seront bien traités dans le temps imparti de la rétrospective. La durée étant de 3h pour un sprint d’un mois, ou 1h30 pour un sprint de deux semaines.

Vient alors la phase finale des actions à mettre en place pour chacun des points ou familles présents sur le tableau. Il est important de retenir au minimum 3 ou 4 actions qui devront être réalisés d’ici la prochaine rétrospective. Sans quoi, aucun changement ou amélioration ne pourra se faire et la réunion perdra de son intérêt.

Une réunion peut se conclure sur un ROTI, “Return On Time Invested” ou en français Retour du temps investi, qui consiste en un vote rapide sur le caractère utile de la réunion. Chaque participant émet un vote sur une échelle de 1 à 5. Ce vote permet alors de juger si les votants ont été réceptifs donc d’ajuster si besoin l’animation de la prochaine réunion.
roti-grosjean

Découvrez nos préstations en régie ou au forfait

Audit, conseil, AMOA, AMOE, bases de données XML, solutions éditoriales, sites Responsive Web Design, ...

Nous consulter !
Découvrir !

Archives

Mots-clés

Mots clés