logo-mixit

Cette année Mix-IT a encore fait carton plein : 500 places vendues en 2h30 seulement !
La recette de cet engouement : 50 speakers, 2 jours de conférences et d’ateliers, 71 talks, 7 salles dont 2 amphithéâtres, … et au passage des sujets intéressants :)
Autre raison, et pas des moindres, son prix : 50€ les 2 jours, petit-déjeuners et déjeuners inclus. Ce n’est donc pas un hasard si l’événement est autant prisé !

Mix-IT c’est le moment idéal pour participer à des conférences de speakers internationaux, découvrir des outils / méthodes / technos et biensûr faire des rencontres (là-dessus, la file d’attente du stand crêpe est devenu un endroit stratégique pour réseauter :) ).

Des sessions attendues, mais pas que …

Mix-IT propose des “sessions d’expertise sur l’agilité, l’écosystème Java et les innovations IT, Web ou mobile”.
Chez Press’ Innov, nous avons eu la chance d’aller y assister cette année encore. On ne peut pas vraiment dire qu’on leur doit notre sens de l’innovation, mais c’est certain que ça donne de l’entrain.

Les Talks

Parmi les plus intéressantes, nous avons participé à une session sur une nouveauté de W3C, les services Workers. Si vous vous demandez comment faire d’une web app, une appli web hors ligne, il faut s’y intéresser. Vous y trouverez comment stocker des données côté client à partir de votre site, comment faire communiquer vos différentes pages/onglets dans le navigateur, ou comment faire pour ne plus s’apercevoir qu’on est dans un navigateur.
… Il ne manque que la compatibilité sur tous les navigateurs.

Côté méthodo, cette année a été un cru moins abondant que l’an passé, mais tout aussi captivant.
Les retours d’expérience de cadrage en équipe agile et d’extrême programming nous font réfléchir sur notre façon de travailler et nous donnent des idées, déjà expérimentées donc, pour s’améliorer. Qui a dit que développer à 5 derrière un écran et un clavier n’était pas très productif ? Pas Bernard Notarianni en tout cas !

Mix-IT, c’est aussi des sessions techniques, avec du code, du code et du code. Si c’est du live coding, c’est top ! (Enfin si le sujet vous intéresse un minimum). On code et on pense (presque) en même temps que le speaker, ce qui rend le format très sympa. Pas contre, si le format est une série de slides remplies de code … ben ça le fait pas. Non vraiment c’est dur à suivre, et la déception se fait vite sentir. Mais bon, il faut bien tester différentes méthodes de présentations pour savoir ce qui marche ou pas.

Pour ceux qui s’intéressent à Docker, de multiples sessions vous auraient plu. Par exemple, les Microplugins avec Docker montraient que Docker répond extrêmement bien aux besoins d’un plugin (contrat de service, service, multi-plateforme, packaging, déploiement, …). Les auteurs de la présentation, Julien Vey et Éric Bellemon, le démontrent avec un certain brio et décrivent cette mise en place dans le projet Bazooka.

Les Lightning Talks, quelques minutes pour convaincre

Dans ce format de présentation très sympa (5 talks de 5 min chacun), on y trouve des adeptes des vieilles technos (oui ça existe :) ), des passionnés de domotique & Raspberry, ou encore des raisons de créer des Projets Créatifs Stupides.
Pas besoin de réfléchir, juste ce qu’il faut pour digérer tranquillement après la pause déjeuner tout en passant un moment intéressant.

Les Keynotes

Voilà, c’est là qu’on peut être surpris :-)
Pendant les Keynotes on y entend des showmen/women, et souvent sans rapport direct avec le monde agiliste et technophile qu’on s’attend à avoir dans ces lieux. Mais finalement c’est plutôt plaisant.
Pour l’illustrer, j’ai envie de vous parler de la keynote de Florence Porcel, qui nous a fait voyager sur Mars par sa passion de la planète. Pas grand chose à en tirer au final, juste qu’une passion se vit à fond, et qu’en 3 ans on peut vivre des trucs de fou, comme un vol en apesanteur, ou des expériences de simulation dans un désert de l’Utah, ou être à 500 places prêt de faire partie du premier vol habité sur Mars, sans retour!

Place aux enfants

La dernière présentation de ces 2 journées était réservée à nos générations futures, Mix-Teen !
L’idée (venue de Programatoo) est de faire « développer » des enfants de 8 à 14 ans environ au cours de l’évènement pour leur faire découvrir ce métier. Et c’est à l’aide d’un logiciel adapté (Scratch) qu’ils ont réussi à “coder” des petites animations. L’assemblée a été ravie de voir la démo !

Et après ?

Si les conférences sur NodeJs, Ecma6, Docker et l’agilité n’ont pas manqué, ce n’est pas le cas d’autres langages tels que Ruby, PHP…
Les organisateurs n’y sont pourtant pas opposés, au contraire. C’est sûrement lié à leur formation et leur métier respectifs. Un “appel à relations” à donc été lancé pour l’année prochaine : Petit tweet à @mixIT_lyon pour proposer des contacts qui ont du talent / de l’expérience.

Voir plus grand

Le format de l’évènement fait beaucoup parler de lui : Très accessible financièrement, expliqué entre autre par des locaux peu coûteux (Sponsor), mais du coup limités à 500 places, vendues comme des p’tits pains. Beaucoup n’ont pas eu la chance d’arriver à temps pour prendre leur place.
Réflexion engagée pour 2016 sur l’augmentation du nombre de places, et donc des locaux, du nombre de speakers, du nombre de jours, et forcément du prix.
Si vous avez des idées à proposer, pareil faites le savoir.

Success story

Voilà, je vous laisse avec ce petit lien vers le 2e jeu d’échec au monde gratuit et opensource : lichess.org. Success story présentée à Mix-IT. Enjoy!

Découvrez nos préstations en régie ou au forfait

Audit, conseil, AMOA, AMOE, bases de données XML, solutions éditoriales, sites Responsive Web Design, ...

Nous consulter !
Découvrir !

Archives

Mots-clés

Mots clés